Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SALON DU LIVRE BREIZH LITTERAPLUME LANLOUP
  • SALON DU LIVRE BREIZH LITTERAPLUME LANLOUP
  • : Venez découvrir notre salon du livre BREIZH LITTERAPLUME au manoir de la Noé Verte !
  • Contact
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 21:13





  LE MANOIR 
    ROPARTZ

        Le manoir du seigneur Rolland et du compositeur Guy Ropartz.

 

A quelques centaines de mètres de l'église Saint Loup, posé sur une petite colline, entouré et protégé par des arbres centenaires, vous pourrez apercevoir le manoir seigneurial.

                                      A l'heure du temps...

Ce
manoir existe depuis le XIIIème siècle, il eut pour propriétaire le noble chevalier Rolland, qui devint 1er seigneur de Lanloup.



Ce cadran solaire fut réalisé par Jacques Hervé, géographe à Lannion (48 degrés 40 minutes). Il porte les armes des seigneurs de Lanloup.

Le
château a été construit en plusieurs étapes sur les bases de l'ancien logis seigneurial. Le blason de la famille de Lanloup y figure au-dessus de la porte d'entée.

                      Une alliance avec les seigneurs de Lanloup.

 

Le manoir fut restauré en 1552 par Jeanne de la Lande, veuve de François le Picard, puis reconstruit en 1660 par Yves de Lanloup et sa femme Sainte Le Vicomte. 

             En 1794, il devient la propriété de la famille Ropartz.


Anne-Joseph de Lanloup, dernier seigneur des lieux et propriétaire du château, est médecin. Il fonde un hospice avec ses propres deniers pour soigner les pauvres de la paroisse.


Accusé d'avoir entretenu une correspondance avec l'armée royale, il est guillotiné à Paris pendant la Révolution.


En 1794, le manoir de Lanloup devint la propriété de la famille Ropartz, acheté par Joseph, qui devient chevalier de l'Empire en 1810.


Par la suite il devient la propriété du célèbre compositeur Joseph-Guy Ropartz.

                         Joseph-Guy Ropartz

                                        Guy Ropartz 1864-1955

Né à Guingamp, le 15 Juin 1864, Joseph-Guy Ropartz composa sa première œuvre en 1882, à l'âge de 18 ans.


                          Guy Ropartz dans sa première décennie.

Quatorze ans plus tard, en 1894, il est nommé à la direction du conservatoire et des concerts symphoniques de Nancy. Il devient ainsi à l'âge de 32 ans, le plus jeune directeur des conservatoires de France.


En 1919, durant dix ans, il prend la direction du conservatoire de Strasbourg jusqu'à l'âge de sa retraite.


                     Sigismond Ropartz, père de Guy 1824-1878.

C'est en 1929, qu'il vient habiter le manoir familial de notre commune de Lanloup, où il passe une retraite plus qu'active, consacrée à la musique, non seulement en qualité de compositeur, mais aussi de chef d'orchestre.


Il affectionnait tout particulièrement sa petite commune et se plaisait à animer la messe le dimanche matin à l'harmonium.

            Une retraite active, soixante dix ans de composition.


Guy Ropartz s'éteignit, en ce lieu qu'il affectionnait tout particulièrement, le 22 novembre 1955, le jour de la Sainte-Cécile, patronne des musiciens.



(Source) Le Patrimoine des Communes des Côtes d'Armor éditions FLOHIC
(Source) Un passé, une histoire, de l'abbé Jean Le Floc'h, en vente à Lanloup.

                                                                            

      

Repost 0
Published by Jean-Yves ROLLAND - dans LE MANOIR ROPARTZ
commenter cet article