Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 11:59




  LA CHAPELLE 
 
  SAINT ROCH



                 La plus petite chapelle de Lanloup '' Saint Roch ''.

A une cinquantaine de mètres à droite de l'église Saint Loup, vous trouverez la plus petite chapelle de la commune, la chapelle Saint Roch.


La chapelle Saint Roch fut bâtie en 1693 par Gabriel Yves et reconstruite en 1779, par Anne-Joseph.

Les seigneurs de Lanloup y exerçaient leur juridiction et y tenaient leurs assemblées de justice. Elle fut par la suite restaurée en 1879, puis vers 1987.


                                       '' Saint Roch ''

Saint Roch naquit à Montpellier, entre 1346 et 1350, en pleine guerre de Cent Ans, pendant la grande peste noire, qui dura deux ans, et décima un tiers de la population occidentale.  


Bien que Roch fût un prénom très courant en France et en Italie, il semble que ce Saint était de la famille des Roch de La Croix, lignée devenue importante au XVIème siècle, sous le nom de Castries.

Son père, Jean Roch de La Croix, dignitaire de la ville, en fut le premier consul, en 1363. Fils désiré, et longtemps attendu, il passa une enfance dans un milieu profondément chrétien.


                     Saint Roch et le chien qui lui apportait du pain.

Il fit probablement ses études chez les pères dominicains, avant d'étudier la médecine. Il connut les terribles épidémies de peste de 1358 à 1361, qui firent jusqu'à 500 morts par jour, pendant trois mois.

Orphelin à 17 ans, riche et instruit, il décida de partir pour Rome. Il distribua sa fortune aux pauvres, rejoignit le troisième ordre franciscain, revêtit l'habit de pèlerin, reçut la bénédiction de l'évêque de Maguelone et prit la route pour Rome.

Il y resta trois mois, car la peste y sévissait. Il mit en pratique l'enseignement médical qu'il avait reçu en l'associant à des signes de croix et une invocation sur les souffrants et obtint de nombreuses guérisons.


                            Détail du tableau de Saint Roch

Roch quitta Rome, en 1370, pour s'en retourner vers sa patrie. Au mois de juillet 1371, il était à Plaisance, à l'hôpital Notre Dame de Bethléem, où il assista, guérit et réconforta les malades.


Atteint par la peste, Roch se rendit péniblement jusqu'à un bois pour y mourir. A cet endroit,  une source jaillit et un chien lui apporta chaque jour un pain, qu'il prenait à son maître, qui allait découvrir l'histoire et devenir son disciple. Roch secouru par un ange retrouva la santé et retourna auprès des pestiférés...


                             Une petite chapelle à découvrir.

Par la suite pris pour un espion, il fut emprisonné durant cinq ans, jusqu'à sa mort survenue un 16 août entre 1376 et 1379.




(source)  http://www.st-roch.com/laviedestroch.html
(Source) Un passé, une histoire, de l'abbé Jean Le Floc'h, en vente à Lanloup.
 

                                                                         

      

Repost 0
Published by Jean-Yves ROLLAND - dans LA CHAPELLE SAINT ROCH
commenter cet article