Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SALON DU LIVRE BREIZH LITTERAPLUME LANLOUP
  • SALON DU LIVRE BREIZH LITTERAPLUME LANLOUP
  • : Venez découvrir notre salon du livre BREIZH LITTERAPLUME au manoir de la Noé Verte !
  • Contact
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 18:22




  LE MANOIR
          DE

    KERJOLIS


                                 
Sur la colline de Kerjolis...

Pour nous rendre au manoir de Kerjolis empruntons le petit chemin situé à gauche en haut de Kermagadel (le village du nourrisson).

Une ancienne croix est implantée au milieu de la colline, où jadis avait lieu une retraite aux flambeaux.

              Le double porche de l'enceinte du manoir de Kerjolis.


Concernant le manoir de Kerjolis, c'est un peu différent. Lorsque nous sommes devant le magnifique porche d'entrée, nous sommes à Lanloup. Dès que nous le franchissons, nous sommes en Plouha.


Alors nous allons rester devant, pour vous donner le petit cours d'histoire.

                        Du manoir, il ne reste que ce pan de mur.


Le manoir est situé sur une colline au-dessus de Lanloup. Mais hélas il n'en reste plus grand-chose, que ce magnifique pan de mur.


Ses belles ouvertures, une porte cochère et une porte piétonne, laissent imaginer l'ampleur que pouvait avoir ce domaine...

                      Les armes des Seigneurs de Quellennec.

Au-dessus du grand porche se trouvent les armes des seigneurs de Quellennec, d'hermines au chef de gueule chargé de trois fleurs de Lys.


Voici les rares faits que nous possédons sur l'histoire du manoir :

La maison du Quellennec a fourni deux amiraux de Bretagne au XVème siècle. Philippe de Quellennec, seigneur de Kerjolis était sénéchal du Goëlo en 1266, puisque ce fut lui qui signa la charte par laquelle Roland de Lanloup emprunta 40 livres aux moines de Beauport pour se rendre à la Croisade avec le roi Saint Louis.


      Le seigneur Roland, qui se trouve être l'emblème de notre site.

Ce fut à Anne du Quellenec, Dame de Kerjolis, que fut vendue le 15 janvier 1611, par Anne de Lanloup la métairie noble de Boulsec'h qu'elle avait obtenue de son frère Jean, lors du partage que celui-ci fit de ses biens en 1609.


                                     La croix de Boulsec'h.


En 1693, Kerjolis appartenait au seigneur de la Toise de Boisgelin puis passa aux Lalande de Colan et enfin aux Kermarec des Tronchais.


(Source) Un passé, une histoire, de l'abbé Jean Le Floc'h, en vente à Lanloup

                                                                           

     

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Yves ROLLAND - dans LE MANOIR DE KERJOLIS
commenter cet article

commentaires