Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SALON DU LIVRE BREIZH LITTERAPLUME LANLOUP
  • SALON DU LIVRE BREIZH LITTERAPLUME LANLOUP
  • : Venez découvrir notre salon du livre BREIZH LITTERAPLUME au manoir de la Noé Verte !
  • Contact
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 20:15






     L'EGLISE
  SAINT LOUP




                                       Sa visite s'impose !

Au cours des précédentes pages, nous avons visité  les chapelles et manoirs de notre petite commune.

                                 Saint Loup notre Patron.


Cette visite de Lanloup serait grandement incomplète, si l'on occultait notre incontournable bonne vieille église Saint Loup, encore entourée de son cimetière.

          Une église entourée de son cimetière, chose devenue assez rare.


L'église de Lanloup repose ses pierres sur un édifice primitif qui date du XIIIème siècle. Cependant, durant ce long chapelet d'années, elle a subi bien des restaurations qui lui ont fort heureusement conservé son cachet et sa ligne d'antan.

                     Le calvaire repose sur un socle daté de 1758.


Tous les travaux et restaurations qui lui ont été prodigués, ont été exécutés sous une clause majeure : ''A charge de faire les travaux en conservant à l'édifice sa ligne et son style'', cette consigne semble avoir toujours été respectée.

                          Au ''choeur'' de l'église Saint Loup.


Les fondateurs de cette église au XVème siècle furent sans doute, les seigneurs de la Noë Verte et de Kerjollis, comme le prouvent leurs prééminences dans l'église où chacun d'entre eux avait sa chapelle privée dans le chœur, avec armoiries et bancs à accoudoirs.

      Saint Loup et Sainte Colombe, très présents dans la commune.

Le seigneur de Lanloup, propriétaire du terrain, avait droit d'armoiries sur les vitraux et dans les murs, mais n'y possédait pas encore de chapelle.


           Les douze Apôtres sous le porche de dentelle de pierre.
C'est vers 1550, que fut construit sur l'emplacement de la chapelle Saint Gilles, le magnifique porche à dentelle de pierre (un double bandeau à feuillage), qui abrite  les statues de granit des douze Apôtres dans des niches à dais, reposant sur les culs de lampes à personnage.


                                 Qui est qui ?... Qui est où ?...

Pour l'anecdote, lors d'une restauration, les Apôtres ont dû être déposés de leur socle. Si à l'époque les 35 heures n'existaient pas, les ouvriers dans la hâte de finir leur semaine, ont remis ça et là nos statues de pierre. Il est devenu intéressant de venir deviner qui est qui et qui est où ?


                     Le magnifique porche à la dentelle de pierre.

L'église a subi de grosses réparations en 1850, la longère Sud fut démolie jusqu'aux fondations, ainsi que son clocher, son pignon et sa tourelle.


                        La base de la tourelle manque de patine.

Le clocher fut relevé de quatre mètres et sa tourelle de deux, on le remarque d'ailleurs bien par le manque de patine que ne possèdent pas les pierres ajoutées.

                           Les cloches de nos jours électrifiées.


Ces travaux ont permis suite à un élargissement du clocher d'y mettre des cloches de plus grande importance. Têtes et gargouilles ont été conservées ou remplacées dans le même style.

                                        Le clocher côté pile.


Ainsi prenait fin au XVIIIème siècle, la grande restauration de l'église actuelle. Ce fut une reconstruction, mais qui n'apporta à l'édifice, à part le chevet, que peu de modifications dans sa ligne générale.

 

DSC03641bis.JPG                                                      Magnifique... quelque soit le temps !


(Source) Un passé, une histoire, de l'abbé Jean Le Floc'h, en vente à Lanloup

                                                                             

      

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Yves ROLLAND - dans L'EGLISE SAINT LOUP
commenter cet article

commentaires